axa psan
Actualités

AXA Investement Managers : un acteur de taille sur le marché des PSAN

Par Julien Lavaud , le septembre 4, 2023 - 4 minutes de lecture
5/5 - (1 vote)

La filiale du groupe AXA spécialisée dans la gestion de placement, Axa Investment Managers, est depuis le 7 mars 2023 enregistrée en tant que Prestataire de services sur actifs numériques auprès de l’Autorité des marchés financiers. Elle peut ainsi proposer des services de conservation, d’achat et de vente, ainsi que d’échange d’actifs numériques. Cette arrivée d’un mastodonte comme AXA IM ne passe pas inaperçue dans le monde de la blockchain et des crypto-monnaies.

Qu’est-ce qu’une PSAN ?

Les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) sont des professionnels autorisés par les autorités financières à proposer leurs services aux investisseurs, qui souhaitent réaliser des transactions en cryptomonnaies, ou gérer leur portefeuille cryptographique. Ces services sont soumis à des normes strictes, édictées par l’autorité de régulation dont dépend chaque PSAN. Les principales activités autorisées se composent de :

  • Conservation des actifs numériques
  • Achat/vente d’actifs numériques contre monnaie ayant cours légal
  • Échange d’actifs numériques contre d’autres actifs numériques

Ces activités sont soumises à une procédure d’enregistrement stricte, et les entreprises doivent garantir la protection des données et des fonds de leurs clients.

L’intérêt d’AXA pour les actifs numériques n’est pas nouveau

L’intérêt du groupe AXA pour les cryptomonnaies et le secteur de la blockchain n’est pas nouveau. En avril 2020, le groupe annonçait l’acquisition de blockchain firm Ledger, basée à Paris. L’investissement de 12 millions de dollars effectué par AXA Strategic Ventures faisait partie d’une plus large levée de fonds de 72 millions de dollars, et a permis au groupe d’accroitre son expertise en matière de technologie blockchain et d’actifs numériques.

Le régime renforcé et la nouvelle directive européenne MiCa

À compter du mois de juillet 2023, le régime renforcé de l’AMF entrera en application et imposera des exigences supplémentaires aux PSAN. La nouvelle directive européenne MiCa (Markets in Crypto Assets) devrait elle aussi rentrer en vigueur durant l’année 2024, ce qui aura pour effet de soumettre encore plus de contraintes aux prestataires de services.

De quoi s’agit-il exactement ?

La Directive MiCA vise à créer un cadre juridique cohérent pour les actifs numériques, et à protéger les consommateurs ainsi que les prestataires de services. Elle prévoit notamment l’obligation pour les prestataires de services de respecter certaines exigences organisationnelles, techniques et prudentielles, et de soumettre leurs produits à des tests de qualité. Le Régime Renforcé prévoit quant à lui un examen approfondi et régulier des processus et procédures mis en place par le PSAN pour assurer le respect des règles et directives applicables. Il permet également de vérifier que l’activité du PSAN est conforme aux objectifs visés lors de sa demande d’enregistrement.

Quels sont les projets de AXA IM ?

Pour l’instant, le groupe AXA IM n’a pas de stratégie d’investissement ni d’exposition aux cryptomonnaies et n’envisage pas d’en avoir. Toutefois, le bitcoin est automatiquement exclu pour des raisons environnementales. Pour les autres actifs numériques, l’analyse continue, mais ne suscite pour l’instant aucun appétit de la part des clients. Mais l’assureur veut aller plus loin et se positionner durablement sur ce segment en pleine expansion.

Le groupe envisage donc de proposer des solutions de gestion de patrimoine sur mesure, adaptées aux profils particuliers des clients. Il va également mettre en place des services connexes à destination des entreprises, tels que le transfert d’argent à travers la blockchain ou le suivi des transactions.

Enfin, pour accompagner la disruption technologique, Axa IM travaille activement à l’amélioration des outils et des technologies utilisés dans le secteur de la blockchain. Ainsi, l’entreprise développe des systèmes de monitoring et d’intelligence artificielle afin de faciliter le trading et d’identifier rapidement les anomalies susceptibles d’intervenir dans le marché.

Avec cet enregistrement obtenu auprès de l’AMF, AXA IM se positionne aujourd’hui comme un acteur de taille sur le marché des PSAN. La compagnie d’assurance peut maintenant proposer des services complets et performants dans le domaine des cryptomonnaies. Dans un avenir proche, l’objectif est de satisfaire un public grandissant grâce à des solutions personnalisées et innovantes.

Source

Julien Lavaud

Fondateur de MesCryptomonnaies je propose des guides et des astuces autour du Web 3.0

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.